[Pap-infos]En mai, bloque ce qu’il te plaît ! Mobilisons nous les 30 avril et Premier mai ; Et diverses Informations

From : precairesassocies@... , the 27th April 2009 13:46
  • 2009-04-27 13:46:48 — precairesassocies@... - [Pap-infos]En mai, bloque ce qu’il te plaît ! Mobilisons nous les 30 avril et Premier mai ; Et diverses Informations

Jeudi 30 avril, les salariés de Pôle emploi sont en grève Retrouvons nous à 10H30, devant la CFDT, 4 bd de la Villette, M°   Belleville, pour partir en action Vendredi 1er : Ce Premier mai est destiné à administrer la   démonstration bimestrielle dʼune unité syndicale inoffensive, à   donner des gages de réalisme et de bonne tenue. Nous disons tout autre chose : En mai, bloque ce qu’il te plaît ! Retrouvons-nous pour agir à 14H, devant lʼentrée principale de   lʼhôpital St Vincent de Paul (rue Denfert Rochereau) Vous trouverez ce tract format A5 en pdf à distribuer ici : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4416 Université ouverte jeudi 30 avril à 18h30, à la CIP, 14 quai de   charente, Paris 19e, M° Corentin Cariou, ligne 7 Rompre avec l’évaluation, apprentissage de l’impuissance ? Le problème de l’évaluation est un problème fondamental dans   l’école, car, dès sa fondation, elle a autant pour fonction de   classer que d’instruire. Le « moteur » de l’école est la   notation : tout « marche » à cela, toute l’activité des élèves   est supposée être entraînée, animée, par elle. Mais, autant   qu’un moteur, cette évaluation omniprésente est un frein, et même   un facteur de paralysie : c’est que l’enjeu unique et omniprésent   des activités scolaires est d’être jugé à l’aune d’une norme   censée représenter ce qui doit être, ce qui conduit à se comparer   systématiquement aux autres soit pour tirer gloire de leur   abaissement soit pour s’inquiéter de leur valeur comme d’une   menace à la sienne propre. La suite de la présentation de la séance : http://www.cip-idf.org/  article.php3?id_article=4415 La prime de 500 euros pour des précaires, étudiants-salariés,   retraités et allocataires de minima sociaux : Illusionnisme de   bonnimenteur Une énorme quantité d’intérimaires et de salariés en CDD ont vu   leur contrats non renouvelés ou n’ont pas retrouvé de contrats ces   derniers mois. Avant les licenciements, les fins de CDD occasionnent   en effet la majorité des entrées au chômage. Mais, à moins   qu’ils ne soient embauchés et de nouveau en fin de contrat après   le 1er avril 2009, ils seront exclus de ce dispositif régalien. Comme   la prime unique de 200 euros d’avril, celle de 500 euros fera certes   un peu de bien là où elle tombe mais son impact essentiel est   ailleurs : elle constitue avant toute chose un effet d’annonce. Les goulets d’étranglement qui limitent la porté effective de la   mesure sont nombreux. Et rédhibitoires. Il ne s’agit d’un droit,   mais il faut le demander, et donc le connaître ; on n’y a accès   qu’à la condition d’avoir été employé, mais ni trop peu (305   heures), ni trop longtemps (610 heures) lors des 28 mois précédents,   soit entre deux et quatre mois d’emploi sur les 28 mois écoulés.   Bref, la mesure est catégorielle et limitée. On choisit pour nous le   micro catégoriel, le "droit social" homéopatique (et v’là que je   te dilue quelques millions d’euros parmi 12 millions de précaires).   Du pur foutage de gueule. Qui y a droit et comment : http://www.cip-idf.org/article.php3?  id_article=4411 La coordination des intermittents et précaires, kesaco ? http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4413 Samedi 2 et dimanche 3 mai : Contre les centres de rétention :   rencontre autour des luttes à l’intérieur et à l’extérieur en   Europe. http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4360 Etats généraux de la précarité et du chômage, samedi 16 et   dimanche 17 mai, à Paris http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4414 CAP, Conséquences de l'Application du Protocole Unedic, régime   d’assurance chômage des intermittents du spectacle permanence d’accueil et d’information sur les droits, les lundis   de 15h à 18h. Envoyez questions détaillées, analyses et remarques   à cap@cip-idf.org Permanence précarité, Chômeurs, inteRMIttents, bas salaires,   étudiants, par centaines de milliers à Paris, ne restons pas seuls ! les lundis de 15h à 17h30. Adressez témoignages, analyses,   questions à : permanenceprecarite@cip-idf.org Pour soutenir la coordination des intermittents et précaires, envoyez   vos chèques à l’ordre de AIP à la CIP-IdF, 14-16, quai de la   Charente 75019 Paris. Sur demande une attestation peut vous être fournie ------------------------------------------ Coordination des Intermittents et Précaires d'ile de france. http://www.cip-idf.org