[Cip-idf]TR: occupation d'Assedic à Nantes

From : valk@... , the 6th October 2003 18:36

-----Message d'origine----- De : AC! Nantes [mailto:ac.nantes@...] Envoyé : lundi 6 octobre 2003 18:18 À : Pierre Nicolazo Cc : SPLAMCGT; Mouv. des prof. du spect. vivant et de....; Philippe GAUTIER; Valérie Kerleau; Pierre Roba Objet : occupation d'Assedic à Nantes Une cinquantaine de chômeurs, précaires, intermittents, professeurs en lutte,... ont occupé pendant toute la journée une Assédic de Nantes (antenne la Janvraie) pour appeler les gens à rejoindre le rassemblement unitaire au 2 quai de Versailles devant le Conseil général, le mercredi 08 octobre prochain, et dénoncer la création du RMA, les radiations de droits Assédics et la limitation de l'ASS. Plusieurs organisations y ont participé : AC!, Scalp, les intermittents, le CAL (comité autonome de lutte ), etc. Nous avons diffusé notre tract et fait de l'information sur les droits. La direction a voulu dans un premier temps fermé l'antenne mais nous l'avons empêché et réclamé qu'ils continuent à recevoir les chômeurs. Nous avons déployé notre banderole : Chômage, précarité, bas salaires, Ya basta. Des personnes sont venues nous rejoindre après avoir entendu la nouvelle sur France-Inter. Le midi, un pic-nic improvisé a été organisé. Le tract distribué : Ils programment la misère! Propageons la révolte! Le Medef et ses alliés, gouvernements et Cfdt, ont un projet de société : les employeurs et les patrons doivent pouvoir s'en mettre encore plus dans les poches, au détriment de nous tous. Pour parvenir à leurs fins, ils mettent en place une série de mesures qui consistent à nous jeter dans la précarité et la pauvreté : ils suppriment nos droits sociaux (indemnisation chômage, protection sociale, retraites, sécurité sociale...) et remplacent les emplois stables par des boulots précaires. Tout ça pour faire baisser nos salaires et augmenter leurs profits. Pour mieux précariser à l'intérieur de l'entreprise (privée ou publique), ils précarisent à l'extérieur en s'attaquant d'abord aux RMIstes, aux chômeurs et aux chômeuses. ? Le projet de loi Fillon, adopté au sénat le 27 mai dernier, institue la création du RMA : travail obligatoire pour les RMIstes, aubaine pour les patrons : un RMAste leur coûtera 3 fois moins cher qu'un smicard , ? l'accord Unédic du 20 décembre 2002 se traduira par le fait que de 369000 chômeurs le 1er janvier prochain, 856700 d'ici deux ans perdront leur indemnisation et seront ainsi spoliés de 7 à 9 mois de droit, ? le budget de Fillon prévoit la limitation de la durée de l'ASS à 2 ans au maximum et par conséquent l'expulsion de 130000 chômeurs du régime de solidarité dès 2004. A ces attaques contre les chômeurs s'ajoutent celles contre le régime des Intermittents (accord du 26 juin 2003), contre le régime des retraites par répartition ainsi que le projet de mise en concurrence du service public de l'Anpe avec des entreprises du secteur privé, les menaces sur la sécurité sociale, sur l'éducation nationale et sur tous les services publics en général Ce programme, c'est celui de la Refondation sociale du MEDEF : accroissement des profits pour les uns, chômage, précarité, insécurité sociale et pauvreté pour les autres. Tous ensemble, nous devons, nous pouvons dire non, nous devons, nous pouvons les arrêter et imposer un véritable partage des richesses. Tous dans la rue ! - Mercredi 08 octobre Rassemblement unitaire (chômeurs précaires et salariés) dès 10h00 devant le conseil général, 2 quai de Versailles. A 11h00 nous rejoindrons la manif syndicale (départ prévu du Pont Morand) suivie d'une visite au MEDEF AC ! Nantes, Les Alternatifs, ATTAC44, CNT, FA de Nantes, GASPROM ASTI de Nantes, LCR Nantes, Scalp de Nantes, Sud éducation, Union locale G10 Solidaires,...liste en cours