[sanspap-rennes] La prefecture, la DDASS et Rennes Metropole laissent des demandeurs d'asile sans logement

From : maryline.clare@... , the 31st December 2009 00:12
  • 2009-12-31 00:12:13 — maryline.clare@... - [sanspap-rennes] La prefecture, la DDASS et Rennes Metropole laissent des demandeurs d'asile sans logement

*Hey Hubert, en avant premiere pour toi, le comm de presse. Ca va tu  penses? Je balance sur la liste et aux medias? N'hesite pas à me  suggerer des changements/ajouts/suppressions! Maryline. ------------- Communiqué de Presse du Collectif de Soutien Aux Personnes Sans Papiers  de Rennes* ----------------- Comme annoncé par la lettre que nous avions envoyée en recommandé à  Messieurs le Préfet, le Directeur de la DDASS et le Maire de Rennes et  Président de Rennes Métropole (lettre que nous vous avions fait suivre  le 23 décembre et que nous vous remettons ici en pièce jointe pour  information), nous avons attendu jusqu'à aujourd'hui mercredi 30  décembre leur solution de logement dû aux vingt demandeurs d'asile que  nous abritions depuis un mois dans diverses structures, et depuis les 2  dernières semaines environ, à la Maison de Quartier de Maurepas. Avec leur récépissé de demande d'asile, la loi interdit à ces personnes  de travailler, mais leur garantit en échange l'accès à un logement  pendant les mois de traitement de leur demande. Nous avons alerté les représentants de l'Etat (préfecture) et  collectivités locales plusieurs fois (ville de Rennes et Rennes  Métropole), la DDASS également, et aujourd'hui nous avons pu avoir  connaissance des réponses: -du préfet : ce n'est pas possible, il n'y pas assez de logements  disponibles, on verra si on peut en avoir plus courant 2010; -de la DDASS : ce n'est pas possible, il n'y pas assez de logements  disponibles, on verra si on peut en avoir plus courant 2010. En conséquence de quoi, notre solution d'abri d'urgence temporaire  s'arrête sans que ces personnes n'aient obtenu ce que la loi leur  garantit, et *nous souhaitons donc communiquer publiquement _la  décision_ de Messieurs le Préfet, le Directeur de la DDASS, le Maire de  Rennes et Président de Rennes Métropole _de bafouer la loi et le droit  de ces personnes_. Nous comptons sur vous pour nous aider à relayer publiquement cette  triste décision. *Le Collectif de Soutien aux Personnes Sans Papiers de Rennes.* *