[sanspap-rennes] CR du 24 mars

From : fyl.courtois@... , the 26th March 2015 09:53
  • 2015-03-26 09:53:46 — fyl.courtois@... - [sanspap-rennes] CR du 24 mars

Nous étions une vingtaine dont une nouvelle personne, qui nous a rejoint lors du rassemblement de 18h ; la présentation du collectif a ouvert notre AG.     2 personnes sont désignées pour prendre les panneaux la semaine prochaine ; petit rappel le rendez-vous est à 18h à République. Hier, il faisait vraiment froid.     La permanence du collectif aura lieu le vendredi 3 mars à 14h30, au 2ème étage de la Maison Internationale de Rennes, 7 Quai Chateaubriand. Il s’agit d’informer les migrants sur leurs droits, de répondre à leur interrogation.      Election : face à l’inquiétude grandissante que chacun ressent, nous évoquons la possibilité d’actions d’information sur le FN.    Nous ne pouvons que constater l’absence d’actions de partis s’affichant à Gauche, hormis l’appel de trois syndicats à manifester le 9 avril, une grève interprofessionnelle contre… l’austérité.     Liberté de manifester : une réunion aura lieu à la FSU le vendredi 02 avril à 18h30, 3 personnes du collectif s’y rendront, la liberté de manifester est plus que jamais d’actualité.   D’ailleurs, un courrier qui relate et dénonce la brutalité policière disproportionnée subie par le collectif à Betton a été récemment envoyé au Défenseur des droits et au Procureur.     Accueil des étrangers  la pref, Réponses de la préfecture :     « Madame,   Les représentants du collectif reçus en préfecture le 4 février 2014 n’ayant pas souhaité me communiquer leurs coordonnées j’ai été dans l’impossibilité de leur répondre. C’est donc avec plaisir que je vous apporte les éléments de réponse suivants :    Question CSP (1) / Le tout internet est préjudiciable à une partie non négligeable d’étrangers. Un créneau, de pré-accueil physique est demandé.    Réponse PREF35 (2) / Nous nous étions engagés à faire disparaître les files d’attente devant la préfecture, à la demande de nombreuses associations et collectifs.  Comme un nombre grandissant de préfectures, nous l’avons fait en 2014 au bénéfice d’une prise de rendez-vous en ligne. Désormais vous faite le constat que les délais ont été allongés. Nous rappelons qu’un travail est en cours pour réduire drastiquement ces délais. Pour mémoire 30 à 40% du retard serait dû à des prises de rendez-vous multiples, à des défauts de ponctualités des usagers. Des solutions techniques ont été demandées au niveau national. Réinstaurer un pré-accueil aurait pour conséquence de créer à nouveau des files d’attente devant la préfecture.    Question CSP / La fin de pratiques qu’ils jugent illégales, documents exigés uniquement à Rennes.    Réponse PREF35 / Désormais seules les listes nationales sont opposables aux usagers en Ille et Vilaine. Elles sont consultables sur le site de la Préfecture. La préfecture a fait apposer des affichettes rappelant que les demandeurs doivent se munir de photocopies avant le rendez-vous. Des instructions ont été données afin que dans le créneau du rendez-vous l’usager distrait puisse être autorisé à réaliser les photocopies manquantes sur les copieurs mis à sa disposition dans le hall de la préfecture.   Question CSP / Le contrôle d’identité, voir le fichage des accompagnants. Des affiches sont apposées uniquement côté étrangers et non permis de conduire et cartes grises    Réponse PREF35 / Des instructions ont été données afin que les accompagnants connus ne seront plus soumis à ce contrôle. Des affiches invitant les accompagnants à décliner leur identité ont été apposées également côté « permis de conduire et cartes grises » pour éviter toute discrimination. Tout accompagnant ayant un comportement inapproprié sera invité à se retirer.    Question CSP / Le manque de respect et d’humanité   Réponse PREF35 / Depuis mon arrivée à la direction j’ai pu vérifier que la courtoisie et humanité sont au cœur de la préoccupation des fonctionnaires de la préfecture. Je souhaite que ce vivre ensemble avec dignité prospère des deux côtés du guichet. »     Nos commentaires en AG,   Question 1 : la question des retards, de la ponctualité n’est envisagée que du côté pref, visiblement que l’on attende comme usager d’un service publique n’est pas pris en compte. Sans parler des rendez-vous sans réponse. Un accueil physique est toujours d’actualité.     Question 2 : il semblerait qu’un effort soit fait pour harmonisation les listes des documents à posséder.    Question 3 : il semble que le contrôle des accompagnants « connus » (selon les critères de la pref) soit aléatoirement pratiqué ces derniers temps. Pratique visiblement spécifique à Rennes et dont la base légale est… floue.   Entre le fait de devoir se plier à cette « formalité » pour rester auprès d’une personne migrante et refuser de donner sa carte d’identité au risque de devoir quitter le guichet, le choix est vite fait. Comme le rappelait une camarade, nous le faisons car il est important de rester aux côtés des personnes que nous accompagnons. Une idée : créer un badge ou T-shirt d’ « accompagnateur connu. »   Question 4 : au vu de ce que nous avons pu entendre au guichet, ce n’est pas les mots d’ « humanité » et « courtoisie » qui nous viennent à l’esprit. Par ailleurs, nous avons la confirmation par une « accompagnatrice connue » que la somme qu’un migrant doit débourser pour des papiers (photocopies, frais et timbres) peut aller jusqu’à 600 euros. C’est tout simplement du racket.      Nous restons mobiliser et attendons les retours des prochains accompagnements.     Mairie/ logement : la délégation ayant été reçue à la mairie fait suivre le compte rendu.   Le 31 mars étant la fin de la trêve hivernale, une journée Droit au logement est organisée le samedi 28 mars. Plusieurs mails circulent sur la liste, en donnant le détail de cette journée.     La prochaine AG inaugurera la première présentation d’un pays : le Cameroun.      En un mot : ce n’est qu’un début, continuons le combat !      A compléter et corriger