[sanspap-rennes]réflexion

From : pascale.even@... , the 31st January 2017 09:34
  • 2017-01-31 09:34:58 — pascale.even@... - [sanspap-rennes]réflexion

Cela fait maintenant 11 jours que Trump a été investi 45ème président des Etats Unsi. 11 jours où il met à toute vitesse en oeuvre ce programme fascisant qu'on pensait difficile à réaliser. Cela fait aussi  11 jours que de nombreux Américains (Etats Uniens) découvrent la contestation par la rue. Le moins qu'on puisse dire c'est que cela n'est pas dans leur culture. Le problème c'est qu'il leur reste environ 1450 jours pour exprimer leur colère et peut-être sans résultat. Sauf si toute la communauté internationale nos dirigeants y compris (poussés par nous les gens et non par pur intérêts économiques) descend elle aussi dans la rue pour crier son angoisse etsa colère (100 000 personnes à Londres lors de l'investiture, 6 000 à Paris, cherchez l'erreur). L'administration Trump ouvre la voie à une société de "mâles blancs", recroquevillée derrière ses petits privilèges et hostile à tout ce qui ne lui ressemble pas.  Les mesures anti-migrants de Trump sont révoltantes, effrayantes, angoissantes et plein de mots en "antes" et sont peut-être les prémices de ce qui nous attend au mois de juin, soit dans 4 mois, étant donnée que l'hypothèse Le Pen ne semble plus improbable, Le tueur de la Mosquée du Québec s'esr dit inspiré par Trump... et Marine le Pen! Je  me disais que coomme nous étions les premiers à Rennes pour les révoltes étudiants, le réunions nationales sur le droit d'asile et autres, on pourrait peut(-être aussi les premiers à aider nos copains d'outre Atlantique, je ne sais pas trop comment, mais je ne me vois pas regarder ce qui se passe à 6 heures d'avion sans réagir. Associer immigtation et terrorisme étant également une tentation en France et comme le disent les clichés de CNN aucun migrant venu des 7 pays désignés comme "méchants et musulmans" n'a jamais fomenté la moindre action néfaste aux mâles blancs ou à quiconque. Il y a un risque sur 3.6 millions qu'un Américains soit touché par un attentat (combien par une fusillade?). Bref, je ne vais pas refaire le monde mais je voudrais bien qu'on réfléchisse à quelque chose malgré tout ce qui reste à faire à Rennes. Dans les mois à venir on risque d'être très souvent en colère et peut-être aussi avoir très peur. Une bonne nouvelle, plus de Valls pendant quelques mois, ne boudons pas notre plaisir! Pascale