[Coordsanspap-ouest]Rassemblement mercredi 2 décembre à la préfecture

From : dunezat.xavier@... , the 30th November 2015 09:00

Après six rassemblements qui ont chacun réuni entre 30 et 50 personnes, le collectif de soutien aux personnes sans-papiers de Rennes continue sa campagne contre le racisme institutionnel et le harcèlement préfectoral que subissent les migrant-e-s.   Dans un contexte de répression élargie à toute forme de mouvement social (écolos, migrant-e-s, etc.), manifester est presque devenu un acte "citoyen" de résistance en soi !   Par ailleurs, en solidarité avec ce qui se passe en Ille-et-Vilaine au niveau de la préfecture, la coordination régionale Bretagne - Pays-de-la-loire solidaire des personnes immigrées appelle à une manifestation régionale dans les rues de Rennes le samedi 12 décembre (RV à 15 h place de la mairie). Les villes de Nantes, Lannion, Laval, Quimper, Saint-Brieuc ont déjà annoncé leur présence solidaire. Une formation juridique sera aussi organisée le matin de 10 h à 13 h. Et la coordination va essayer d'obtenir un rendez-vous avec le préfet pour lui transmettre salutations et doléances.   En attendant, le collectif de soutien aux personnes sans-papiers de Rennes appelle à un :   7è RASSEMBLEMENT mercredi 2 décembre de 12 h à 13 h 30  devant la préfecture de Beauregard   Pour dénoncer le racisme institutionnel  et le harcèlement préfectoral  que subissent les personnes étrangères.   Vous trouverez en pièce jointe notre tract, qui explique les 6 formes de harcèlement préfectoral et de racisme institutionnel que nous pointons actuellement, ainsi que trois récits de vie qui illustrent ce que vivent certaines personnes sans-papiers à cause de cette préfecture. Oui, notre tract est long, mais la situation est telle que c'est compliqué de faire court...   Depuis 8 semaines, chaque mercredi ou presque, nous nous rassemblons devant la préfecture et ce n'est pas fini ! Nous avons décidé de harceler, à notre manière, la préfecture tant que les pratiques que nous dénonçons ne cessent pas (en particulier le harcèlement n°2 qui concerne les personnes qui demandent l'asile et qui nous inquiète beaucoup).   Parallèlement, le collectif va organiser des occupations de préfecture.   Soyons (plus) nombreu.ses.x ce mercredi !