[sanspap-rennes] No podemos

From : happypop-raspo@... , the 30th August 2015 00:08
  • 2015-08-30 00:08:41 — happypop-raspo@... - [sanspap-rennes] No podemos

Tout à l'heure, j'ai cru lire dans Ouest-France les lignes suivantes : La maire socialiste de Rennes, Nathalie Appéré, propose la création d'un réseau de "villes-refuges" européennes pour les réfugiés. « C'est un souhait, c'est une intention, c'est un appel à d'autres villes », a déclaré samedi à l'AFP une porte-parole de la municipalité. « Europe, Européens: ouvrons nos yeux. Les murs et les barbelés n'arrêteront pas cela »,  a écrit vendredi Nathalie Appéré sur son compte Facebook et sur Twitter, en  réaction à la découverte cette semaine de cadavres de plus de 200  migrants et réfugiés, morts alors qu'ils tentaient d'entrer dans l'Union  européenne en camion ou par bateau. « Bien qu'il s'agisse d'une compétence des Etats et de l'Europe », reconnaît l'édile, « depuis Rennes, nous ferons tout ce que nous pourrons pour participer à un réseau de villes-refuges ». La maire, qui oppose « la peur de partager une petite part de notre bien-être » à celle « de la faim et de la mort, qui amène à tout risquer », appelle à aborder ce « drame humain à partir de notre capacité à aimer, qui nous rend humains ». Cette proposition n'est pas encore formellement élaborée, a précisé la porte-parole de la mairie, mais « si on veut qu'elle prenne forme, il faudra agir avec une certaine urgence, car ce drame a un caractère d'urgence », a-t-elle ajouté. Puis j'ai enlevé le caca que j'avais dans les yeux et je me suis rendu compte que j'avais lu "Rennes" à la place de "Barcelone", "Nathalie Appéré" à la place de "Ada Colau" et "socialiste" à la place de "Indignée". Je me disais aussi... Et puis, profitant de mes capacités de lecture retrouvées, j'ai pu lire un autre article expliquant comment la mairie communiste de La Courneuve avait fait expulser un bidonville, avec l'aide de la police et de la préfecture, sans proposer de solutions de logement. Faut croire que par ici no podemos.