[sanspap-rennes]Fw: [Resf] Solidarit é Migrants Oise: 29 avril, tous à Paris!

From : jean_claude.kernin@... , the 23rd April 2006 11:39
  • 2006-04-23 11:39:15 — jean_claude.kernin@... - [sanspap-rennes]Fw: [Resf] Solidarit é Migrants Oise: 29 avril, tous à Paris!

Solidarité Migrants Oise: 29 avril, tous à Paris!   Collectif Solidarité Migrants Oise   Informations nationales   Chers Amis, Chers Camarades,   1- Le projet Sarkozy sur l'immigration sera examiné par l'Assemblée Nationale début mai, les initiatives doivent donc se multiplier.   Collectif « Uni(e)s contre une immigration jetable »:    JOURNEE NATIONALE D'ACTIONS LE SAMEDI 29 AVRIL    A PARIS, une manifestation partira de la Place de la République, à 14 heures    à rennes 14h place de la mairie (rajout de jenk)   Un départ en co-voiturage sera organisé à partir de Beauvais: nous vous tenons au courant, faites connaître et réservez cette date!    2- Dans le même temps, la politique du chiffre a des effets dévastateurs et les expulsions se multiplient! Voici un témoignage "en interne" (et donc anonyme) des horreurs qui se déroulent dans les centres de rétention:       "Je tiens à attirer votre attention sur le drame qui se joue dans les Centres de Rétention. Si je ne peux pas citer de noms par mesure de sécurité, je peux certifier que les droits élémentaires des retenus ne sont pas respectés, qu'ils ne sont pas informés du délai d'appel qui leur est imparti (48 h) pour s'opposer à leur expulsion. Ils sont parfois jugés à la 49 ème heure de façon expéditive, et peuvent être expulsés aussitot après. Les départs ont lieu la nuit à 3 heures du matin, on les "balance" dans les avions qui les conduiront la plupart du temps vers la mort!       Qui pourra prouver qu'ils n'ont pas été informés des délais d'appels? c'est leur parole contre leurs gardiens, et elle ne vaut pas lourd!       Plusieurs sont suspectés de mariages blancs. On a fait des pressions sur leur femmes si elles sont Françaises pour corroborer ce mensonge, et surtout dissuader les étrangers de tout mariage mixte. Faudra-il la bénédiction nuptiale  de Sarkosy pour épouser qui l'on veut?...     A présent les femmes et les familles       Une femme originaire d'Afrique noire est restée 8 heures enfermée à Rouen dans un véhicule de la police sans nourriture, pour elle et son bébé, avant d'être conduite à l'aéroport. Au centre de rétention de Rouen, une femme très âgée est arrivée avec un adolescent. Le centre commence à se remplir avec des familles.      Ce qui arrive actuellement avec les étrangers est très grave, et nous n'avons pas vu un tel acharnement xénophobe et raciste depuis le gouvernement de Vichy, alors résistons au moins à notre niveau, même si l'échelle est infime nous ne pourrons pas dire "que nous ne savions pas", et surtout ces personnes, même si elles doivent quitter le territoire se souviendront qu'au moins on a "essayé" de leur venir en aide."          3- Dans ce contexte terrible, comment s'étonner de l'explosion des violences policières et essentiellement à l'encontre des plus fragiles, dont bien sûr les Sans-Papiers ?   "QUOTIDIEN : mercredi 12 avril 2006    Mieux vaut ne pas être jeune, sans-papiers ou psychologiquement instable quand la police dérape ou ignore les règles de la procédure pénale. C'est l'un des principaux enseignements du rapport annuel 2005 de la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) (1) auquel Libération a eu accès. Ce pavé de cinq cents pages sera dévoilé officiellement ce matin par le président de la CNDS, Pierre Truche, ancien président de la Cour de cassation.    suite à  http://www.liberation.fr/page.php?Article=374261      (1) www.cnds.fr "   PARIS (AFP) - Gardes à vue irrégulières, banalisation des fouilles à corps, menottages de plus en plus systématiques: la Commission nationale de la déontologie de la sécurité (CNDS) a été saisie en 2005 de 108 plaintes, soit une hausse de 10%, dont 72 contre la police nationale, indique-t-elle dans son rapport annuel publié mercredi.   Dans ce document, la commission "s'inquiète" aussi des manquements à la déontologie dans les affaires touchant des mineurs et des étrangers (demandeurs d'asile ou en situation irrégulière), avec une "augmentation sensible" de ce type de dossiers...   La commission note un accroissement des affaires montrant une "méconnaissance" de la procédure de garde à vue et des garanties qui y sont attachées (examen par un médecin, rencontre avec un avocat, avertissement de la famille) ainsi que d'une circulaire de 2003 sur la dignité des personnes dans cette situation.   Elle revient sur le cas dramatique du décès d'un homme de 46 ans, interpellé à Paris en octobre 2004 pour conduite en état d'ébriété et retrouvé gisant sur le trottoir, le lendemain de sa garde à vue, victime d'une hémorragie cérébrale.   Faisant état de "présomptions graves de fausses signatures sur les procès verbaux", elle doute que la victime "ait été effectivement remise en liberté à l'heure indiquée sur les PV".   La commission souligne "la multiplication des saisines impliquant des enfants et des adolescents" et une "sur-représentation" des jeunes majeurs parmi les plaignants.   Elle cite le cas d'un garçon de 15 ans, menotté pour un doigt d'honneur lors d'une visite présidentielle à Marseille, gardé trois heures et qui s'est plaint de violences et d'insultes racistes, jugeant "hautement disproportionné" le traitement "musclé" de cette affaire pour un geste déplacé.   Concernant les étrangers, elle juge "inacceptable" que des enfants mineurs aient été placés dans un centre de rétention à Toulouse en tant qu'"accompagnants" de leurs parents alors que le centre ne disposait pas d'espace pour les familles.   Elle cite aussi le cas d'un nourrisson d'un mois né en France, retenu avec sa mère d'origine somalienne dans un véhicule de la PAF (police des frontières) de Rouen "pendant près de huit heures sans eau ni nourriture".   La commission n'a pas de pouvoirs de sanctions mais elle a saisi la justice sur six affaires en 2005.      Avant même la publication du rapport, la police des polices a indiqué mardi que les sanctions contre les policiers avaient augmenté de plus de 14% en 2005.   4- Suite à cette info, un reportage de France 3.   Regardez. Ca craint!         http://www.dailymotion.com/tag/cpe/video/99899      5- Enfin, soyons solidaires avec les familles des Sans Papiers qui occupent toujours la Maison de l’Etranger à Marseille, signez la Pétition:     http://ctdr.ftcr.fr/article.php3?id_article=2                  Salut et fraternité, on continue!    C/o Jean-Michel BAVARD    11, rue Mathéas   60000 Beauvais     Tel.: 03 44 45 25 88/ 06 71 93 15 19     Mel: jmbavard@club-internet.fr   ---------------------------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------------------------------- _______________________________________________ Resf@... - http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/resf