[Resf35]Récit expulsion famille tchétchène avec 8 enfants

From : sanscra@... , the 29th September 2011 11:21

Nous étions 70 personnes (40 tchétchènes et une trentaine de militants) à  manifester hier soir devant le CRA en soutien à la famille tchétchène. Nous avons tous été très choqués de voir que le père de famille était séparé de sa famille par des grilles dans une zone attenante (cf pj). Un couple tchétchène et leurs huit enfants expulsés de Rennes Faits de sociétéjeudi 29 septembre 2011 * Le centre de rétention de Saint-Jacques, près de Rennes, est le seul du grand Ouest. Il a été ouvert en 2007. Ouest-France Délogée, mardi matin, de son bungalow à La Roche-sur-Yon, une famille tchétchène a été conduite au centre de rétention administrative de Rennes. Elle doit être expulsée ce jeudi matin. Un avion a été affrété pour renvoyer en Pologne le couple tchétchène et leurs huit enfants, interpellés mardi matin, à La Roche-sur-Yon. La famille, placée au centre de rétention de Saint-Jacques, a été escortée vers 8 h par les policiers jusqu’à l’aéroport de Saint-Jacques, tout proche. « L’avion doit décoller dans quelques minutes, affirme les militants du réseau éducation sans frontières 35 (RESF) qui ont soutenu la famille depuis son arrivée à Rennes. La maman a essayé de résister ainsi que le fils aîné de la famille. Les policiers les ont conduits de force dans leur véhicule. » Les enfants de ce couple sont âgés de 2 à 18 ans ; six d’entre eux étaient scolarisés dans des établissements de La Roche. 8h ce matin, la famille appelle un compatriote présent au rassemblement la veille pour l'informer qu'on vient de leur annoncer un départ immédiat. L'alerte expulsion est lancée.  J'arrive au CRA 20 mn plus tard et j'assiste seule et impuissante à l'embarquement contraint de la famille dans l'escorte : La famille est groupée près du greffe. Madame  Dzhanaraliev  crie "non, non, non" et s'agenouille au sol pour exprimer son refus de partir. Elle est portée par les policiers dans le véhicule. J'aperçois ensuite un homme porté à l'horizontale par 6 policiers. Je pense alors qu'il s'agit du père de famille, mais je comprends quelques minutes plus tard en le voyant sortir calmement avec ses enfants qu'il s'agissait du fils aîné, celui qui a déjà subi des violences en Pologne.... La communauté tchétchène commence à arriver mais il est déjà trop tard. 3 véhicules de police viennent d'embarquer la famille sous mes yeux. Nous sommes tous abasourdis, puis nous recevons un appel de la famille qui nous informe qu'il se trouve à l'aéroport de Rennes St Jacques qui se trouve juste derrière le CRA. Nous nous y rendons immédiatement. Nous repérons un avion en bout de piste entourés de véhicules policiers. Evidemment nous nous renseignons au guichet, aucun vol régulier n'est prévu à destination de la Pologne. Nous réussissons à établir une dernière conversation par tel avec le père de famille. Celui-ci nous dit que ces 2 fils aînés ont été attachés et sont déjà dans l'avion...puis plus rien, son tel est coupé.  L'avion décolle à 9h43. @+ Carole (RESF 35) 06 48 26 61 40