[sanspap-rennes]pétition de medecins du monde

From : resf35@... , the 28th April 2007 13:11
  • 2007-04-28 13:11:42 — resf35@... - [sanspap-rennes]pétition de medecins du monde

Bonjour « Il y a quelques mois, face à la mobilisation le gouvernement avait été  obligé de faire marche arrière concernant la publication d'une  *circulaire qui entendait **limiter considérablement les possibilités de  régularisation des étrangers malades*. Aujourd'hui la restriction du droit au séjour des malades est de nouveau  d'actualité puisque le gouvernement vient de publier _en toute  discrétion_ des outils facilitant *l’expulsion de personnes étrangères  gravement malades*, condamnées dans leur pays d’origine par l’absence de  traitement. Il s'agit des "fiches pays" déjà présentes dans le projet de circulaire  avorté. Elaborées en étroite liaison avec les ambassades de France à  l’étranger, elles donnent des informations » (souvent inexactes ou  incomplètes) « sur la situation sanitaire dans 30 pays (Algérie, Angola,  Arménie, Bénin, Cameroun, Centrafrique, Chine, Colombie, Comores, Congo  Brazzaville, Congo RDC, Côte d’Ivoire, Egypte, Géorgie, Ghana, Guinée  Conakry, Haïti, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Pakistan,  Philippines, Roumanie, Russie, Sénégal, Togo, Tunisie et …_Turquie_). Ces fiches publiées sur le site _intranet_ des ministères de  _l'Intérieur » (?) « _, de la Cohésion Sociale et de la Santé sont  consultables par les médecins inspecteurs de santé publique … et les  préfets (ce qui fait craindre que les préfets ne se dispensent de l'avis  des médecins inspecteurs de santé publique, comme cela a été le cas en  début d'année avec l'expulsion de trois malades). Elles ne prennent pas en compte les possibilités d'accès effectif à des  soins (répartition géographique des traitements et ressources  financières nécessaires) et se contentent d'analyser l'offre de soins. L'observatoire du droit à la santé des étrangers (ODSE) vient de lancer  une pétition intitulée "*Peut-on renvoyer des malades mourir dans leur  pays* ?" dont les premiers signataires sont des personnalités reconnues  dans le domaine de l'éthique. Voici en pièce jointe le dossier de presse constitué à cette occasion ». Nota : page 4 : *Fiche de jurisprudence La procédure « étrangers malades »,  toutefois datée de 2006* relative à l'application des dispositions du 11° de l'art. L. 313-11 du  code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile (avis  médicaux concernant les étrangers malades) page 7 et suivantes : *Fiches d'informations sur l'offre de soins dans  une trentaine de pays* Préambule de méthode La pétition *peut être signée en ligne  *  sur le site de Médecins du Monde, à  http://www.medecinsdumonde.org/mobilisation/petition/index.html/petition_signind_form  Celle-ci est un *écho national à la douloureuse réalité connue par Mme  Boztoprak*, qui depuis 1 mois et demi est maintenant privée de tout soin  en Turquie où elle a été expulsée. Des démarches se poursuivent pour son retour autour du comité Montaigne,  du nom du collège où était scolarisée Elmas sa fille, mais les écueils  sont nombreux Nous invitons tous et toutes à signer cette pétition d’ordre général, et  *à continuer à sensibiliser l’opinion au cas de Navroz et Elmas* … ce  n’est pas parce que la Préfecture a reconnu l’erreur de procédure que  ces deux femmes sont de retour, la réalité le prouve ! Pour RESF49 ^L'ODSE,  ^ Observatoire du droit à la santé  des étrangers est un collectif d'associations luttant contre les  difficultés rencontrées par les étrangers dans les domaines de l'accès  aux soins et du droit au séjour pour raison médicale. L'expertise de  notre collectif provient de l'observation des associations de juristes,  de santé, de lutte contre le sida et de défense des droits des  étrangers, qui le constituent. Organisations membres : ACT UP-Paris,  AFVS, AIDES, ARCAT, CATRED, CIMADE, COMEDE, CRETEIL SOLIDARITE, FASTI,  FTCR, GISTI, MRAP, MEDECINS DU MONDE, PASTT, SIDA INFO SERVICE,  SOLIDARITE SIDA **Premiers signataires :**     * Françoise BARRE-SINOUSSI, Responsable de l'Unité Régulation des       Infections rétrovirales, Institut Pasteur, Paris     * Chantal DESCHAMPS, Médiatrice en santé     * Emmanuel HIRSCH, Professeur d’éthique, Faculté de médecine,       Université de Paris Sud XI     * Martin HIRSCH, Président d'Emmaüs France     * Axel KAHN, Professeur de médecine, Directeur de l’Institut Cochin,       Paris     * Christine KATLAMA, Professeure de médecine, Service des Maladies       Infectieuses et Tropicales, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris     * Didier LIGER, Avocat, Président de la Commission Libertés et       Droits de l’Homme du Conseil National des Barreaux     * Jean-Paul MOATTI, Directeur de l'Unité INSERM 379, Epidémiologie       et sciences sociales appliquées à l'innovation médicale,       Université de la Méditerranée     * Didier SICARD, Professeur de médecine     * Gil TCHERNIA, Professeur d'hématologie, Vice-Président de       l'Organisation internationale de lutte contre la drépanocytose     * Joël THORAVAL, Président de la Commission Nationale Consultative       des Droits de l'Homme, Ancien Président du Secours Catholique **Organisations signataires :** Act Up-Paris, Association Française des Hémophiles, Association des  Familles Victimes de Saturnisme, AIDES, Association des Paralysés de  France, ARCAT, CATRED, CIMADE, COMEDE, Créteil-Solidarité, FASTI,  Fédération Française des Associations et Amicales de malades  Insuffisants ou handicapés Respiratoires, GISTI, Médecins du monde,  MRAP, Solidarité Sida, SOS Hépatites Fédération.