[sanspap-rennes] actions demain mercredi

From : dunezat.xavier@... , the 11th February 2004 00:22
  • 2004-02-11 00:22:02 — dunezat.xavier@... - [sanspap-rennes] actions demain mercredi

Nous étions une trentaine à l'AG de ce soir (moitié sans-papiers, moitié soutiens). Quatre sujets ont été abordés :     1) Nous avons décidé d'écrire au procureur pour lui raconter ce qui se passe à Vitré (mariage des étranger-e-s) avec envoi des preuves écrites sur ce que nous savons. La lettre a été adoptée.     2) Les "dysfonctionnements" se multiplient à la préfecture au guichet des demandeurs d'asile (délais de 6 mois pour enregistrement des demandes, obligation de revenir plusieurs jours pour passer au guichet car queues, quotas de personnes reçues chaque jour, absence d'information sur les procédures de passage au guichet, etc). Il faut réagir à la fois pour les personnes (imaginez ce que cela signifie pour celles et ceux qui doivent renouveler leur récépissé quand elles habitent Redon ou St Malo ou encore de vivre 6 mois sans aucune allocation en attendant que le dossier soit enregistré) et pour que l'accompagnement soit possible (difficile pour les militant-e-s d'attendre pour chaque dossier plusieurs heures). Nous avons donc décidé d'aller demander des comptes à 13 heures 30 --> on entre, puis on se rassemble vers 13 heures 45 (distribution de tracts, banderole et occupation si nécessaire). On a besoin de gens.     3) Les conséquences de la suppression de l'accès à l'ALT pour les débouté-e-s de l'asile commencent à se faire ressentir. Deux familles de Guy Houist sont menacées d'expulsion de leur logement avec aucune solution de rechange. Il a été décidé de recueillir des infos tant à Guy Houist qu'auprès de la DDASS. Discussion sur l'action à mener la semaine prochaine.     4) En ce qui concerne Georghi (voir autres mails), les initiatives se multiplient partout en France pour le sauver (il est atteint d'une hépathite C sans possibilité de traitement dans son pays). Pour renforcer localement (la préfète a encore le pouvoir de faire annuler son expulsion), rassemblement devant la préfecture de région rue Martenot (à côté du Thabor) demain à 17 heures 30 --> tracts + benderoles + pancartes disant les choses crûment. Voilà, c'est tout