[sanspap-rennes] Compte-rendu AG

From : dunezat.xavier@... , the 30th August 2017 10:34

Nous étions plus de 30 hier en AG (dont 25% de migrant-e-s). Un tel succès pour une rentrée montre que notre solidarité avec les trois poursuivi-e-s est forte et c'est cool.   L'AG a discuté des sujets suivants :   1) Les poursuites judiciaires contre trois de nos camarades suite à la manif de février en faveur du droit de manifester en centre-ville. Elles et il - ainsi qu'un autre membre du Collectif - ont vu l'avocat hier et on a eu droit à un compte-rendu concernant les détails de la procédure à laquelle elles et il sont soumis-es : une composition pénale le 12 septembre (voir mails sur la liste à ce propos). L'avocat a accepté de suivre l'affaire mais cela va nous coûter assez cher (entre 1000 et 1500 euros dans un premier temps). Concerts en vue donc. Nous avons défini différentes initiatives à venir par rapport à cette affaire mais vous comprendrez que nous n'en fassions pas état ici sur notre liste publique, lue par ceux qui ont porté plaainte contre nos trois camarades. En tout cas, le Collectif marche comme une seule marionnette dans cette affaire et c'est plutôt rassurant pour la suite.   Notez seulement deux choses à venir dans votre agenda sur cette affaire : * mardi prochain, un courrier sera validé en AG et visera à diffuser tous azimuts ce qui nous arrive car il y a un gros consensus sur l'idée que nous ne partageons pas l'opinion du procureur dans cette affaire et qu'il faut diffuser les pratiques du Pouvoir en matière de libertés fondamentales ; * le mardi 12 septembre, à partir de 10 h 30, les membres du Collectif sont vivement invité-e-s à venir prendre un café devant la cité judiciaire car nous tenons à accompagner nos trois camarades lors de leur convocation chez le délégué du procureur. Vers midi, un compte-rendu sera fait devant la cité. Cet appel à solidarité n'est pas public et concerne seulement le Collectif, même si toute personne extérieure peut venir partager un café (ce sera jour de grève en plus !!!).   2) Organisation de la coordination régionale à Rennes le samedi 9 septembre : Une dizaine de villes sont invitées à la prochaine coordination qui doit notamment finaliser l'organisation d'une grande manifestation contre le centre de rétention qui aura lieu le samedi 7 octobre. X cherche une salle pour la coordination et, mardi prochain, il faudra gérer l'organisation matérielle (café, goûter, repas, hébergement).   3) Organisation de la grande manifestation contre le CRA à l'occasion de ses 10 ans le samedi 7 octobre. Cette initiative participe d'une campagne menée par plusieurs organisations contre les centres de rétention, à l'invitation de la CIMADE. Un cercle de silence a déjà eu lieu en juin et une exposition sur l'histoire du centre est prévue par la CIMADE. Le Collectif a de son côté proposé d'organiser une grande manifestation demandant l'abolition des centres de rétention. Si nous gérons l'organisation, cette manifestation serait appelée par la Coordination régionale Bretagne-Pays de loire-Normandie dont nous sommes membres.  Hier soir en AG, nous avons donc défini els choses suivantes : * un tract a été validé et, après corrections, il sera envoyé à toutes les villes de la coordination pour qu'il soit discuté et validé le 9 septembre lors de la réunion régionale * à la demande de la Coordination, nous avons décidé des modalités de manif suivantes : le samedi 7 octobre,  un pique-nique géant aura lieu place de la mairie à Rennes de 12 h 30 à 14 h avec toutes les villes de la coordination (expo prévue) puis nous partirons collectivement et démonstrativement en bus pour rejoindre l'aéroport de st jacques  où nous démarrerons vers 15 h une manif bruyante qui rejoindra en une demi-heure le centre de rétention  et où nous tenterons d'organiser un parloir sauvage avec les retenu-e-s.    Fin de l'action vers 17 h afin que les différentes villes puissent rentrer chez elles.   Vous l'aurez compris, nous avons cherché à organiser une journée d'action qui mélange présence démonstrative en ville et présence solidaire avec les retenu-e-s. Cependant, nous avons décidé que ce serait la manif qui ferait l'objet de l'essentiel du travail de mobilisation et de diffusion. Cette proposition d'organisation sera soumise à la coordination le 9 septembre et, si elle est validée, fera l'objet d'une large diffusion pendant 4 semaines.   Objectif : une manif d'au moins 500 personnes au centre de rétention (le record à battre étant 1500 personnes en 2008 ou 2009).   4) Nous avons ensuite voulu évoquer d'autres sujets brûlants comme les MIE et la préfecture mais c'était l'heure.   Sachez que nos demandes officielles de RV auprès de la préfecture (pour les papiers) et de la direction de la cohésion sociale (pour le logement) n'ont même pas reçu de réponse, ce qui signifie qu'elles sont traitées comme du PQ.   Et que fait le PQ dans ce cas ? Il vient se coller au culcul de ceux qui l'utilisent pour s'essuyer.   Chère préfecture, chère direction de la (dé)cohésion, sachez que vous allez bientôt avoir quelque chose qui (vous) colle...