[SdN38-info]Action Grenoble salon Nukléa Ultrapropre (sic) 1° octobre

From : philippe.lambersens@... , the 23rd September 2014 16:07

Bonjour à tous, APPEL A MOBILISATION pour le mercredi 1° octobre le matin   diffusez le tract en doc attaché plus que transférer ce mail dt la mise en page bouge en copiant/collant   Ultrapropre le nucléaire ?      La filière nucléaire tient salon à Grenoble Alpexpo les 1 et 2 octobre: Le salon professionnel NUKLEA s'affiche avec un autre salon professionnel ULTRAPROPRE :    … comme si le nucléaire pouvait être propre !   Invisible, sans odeur, la radioactivité est la plus pernicieuse des pollutions, d'autant qu'elle s'attaque au cœur de la vie, les gènes. Invisibles, mais attirés par l'odeur de l'argent, les lobbys nucléaires investissent tous les rouages de l'Etat, ainsi que le démontre avec force l'ex-ministre de l'environnement, Corinne Lepage, dans un livre récemment paru « L'Etat nucléaire ». D'après le site de Nukléa, « Grenoble serait la capitale européenne du nucléaire » ! C'était peut-être vrai au siècle dernier et il n'y a pas de quoi se vanter !  En effet:   A Grenoble, les réacteurs de recherche du CEA sont en cours de démantelement, non sans problêmes comme l'irradiation forte d'un travailleur voici un an.   A Grenoble, il reste toujours le réacteur de recherche à haut flux de neutrons de l'ILL . Il contient un combustible à très forte concentration d'uranium fissile et rejette dans l'air 30 fois plus de tritium radioactif qu'un seul réacteur type Bugey.   A Jarrie, l'usine d'AREVA-CEZUS produit des déchets à faible activité mais à vie longue.    Grenoble se situe à 80 kms sous les vents dominants des4 réacteurs vieillissants du BUGEY dont la fin de vie, après plus de 35 ans d'exploitation, est jalonnée d'incidents en nombre croissant. Edf fait pression pour les rafistoler afin de les prolonger au delà de 40 ans.    A 60 kms de Grenoble, à Malville, se poursuit le démantelement de SUPERPHENIX qui ne renait pas de ses super-cendres  :14 tonnes de plutonium stockées sur place (8 kilos sont suffisant pour faire une bombe atomique de type Nagasaki) ! Et pourtant, dans le monde,  la part du nucléaire est en baisse :    les énergies renouvelables assurent + de 20% de la production électrique mondiale et donc le double de la production nucléaire     La France est bien le seul pays qui s'enfonce toujours plus  dans l'impasse du nucléaire.   Le 1er octobre, commenceront à l'Assemblée Nationale les débats parlementaires sur la Loi de Transition Energetique.  Hélas ce projet de loi espéré ne constitue qu'une voie royale vers le statu-quo en matière de nucléaire. Le gouvernement  n'a pas l'intention d'arrêter de réacteurs et ne s'en donne pas les moyens non plus, contrairement aux promesses du candidat Hollande. De plus, mi octobre, la France accueillera à Paris le « World Nuclear Exhibition », le salon mondial du nucléaire !   EDF agit en coulisses pour prolonger la durée de vie des vieux réacteurs : 33 sur 58 ont dépassé les 30 ans, période pour laquelle ils avaient au maximum été conçus.  Ce « grand rafistolage » devrait couter jusqu'à 250 milliards € sans être certain qu'il empêche un grand carnage : un accident majeur type Fukushima ….que l'officiel IRSN chiffre à 760 milliards €. Rappelons qu'au Japon, tous les réacteurs sont arrétés et que la catastrophe de Tchernobyl aurait causé la mort de près d'un million de personnes depuis 1986 (Académie des Sciences de New-York)   STOP AU RAFISTOLAGE !   Aussi, les citoyens grenoblois qui estiment que sortir de l'impasse du nucléaire est non seulement nécessaire, mais aussi possible par une vraie loi de transition énergétique,  tiendront salon eux-aussi  autour d'Alpexpo ce mercredi 1er octobre ! avec SDN38 (Sortir du nucléaire Isère) et le soutien du Réseau national « Sortir du nucléaire ». Après une « action rond-point » entre 8h et 12h rond-point Jean-Monnet, où, avec de grandes banderolles et en tenues de décontamination , ils rappeleront que « le nucléaire ne tourne pas rond », ils vous invitent à assister à une conférence de presse (ré)active, scénarisée et documentée :à 10h 30 près d'Alpexpo : au sud de la Patinoire Pole sud, à l'ombre d'une grande maquette d'un réacteur rafistolé.    le nucléaire tue l'avenir   Il est temps de changer d'ère !   Ni nucléaire, ni effet de serre ! Le nucléaire n'est pas une énergie propre !   à consulter : #LeSalonQuiTue               et               http://salonquitue.123siteweb.fr/