Re: [SPIP Zone]spip_proprietaire est-il conforme à la charte de spip-zone ?

From : fr@... , the 10th June 2011 16:53

Réponse de juriste : Il y a un malentendu dès le départ (désolé Fil) dans cette discussion, et aucun des messages suivants n'a éclairci ce malentendu, et les réponses de Piero ont ajouté (désolé Piero) des malentendus supplémentaires. 1. -- La notion de "reproduction", et donc y compris celle de "reproduction partielle", s'oppose à la notion de "citation", et a fortiori à celle de "brève citation". Une citation, spécialement "brève", n'est nullement une reproduction, même à dire celle-ci "partielle". Lorsque l'on parle de "citation", c'est que l'on n'est pas dans le cadre de "reproduction", "partielle ou non". La notion de citation suppose dans le principe celle de "critique" (commentaire) : critique positive ou négative, ou celle d'"illustration" (illustrer un propos par une citation). La notion de citation a un "but extrinsèque". La citation doit être rigoureusement  concomitante au commentaire, à la critique, de la citation (sauf le cas-limite des épigraphes). La notion de "reproduction" y compris "partielle" est opposée : la reproduction a un "but intrinsèque", celui de porter aux sens du public (lecture, vue, ouïe...) l’œuvre elle-même ou une partie de l’œuvre tierce, et pour elle-même. (Porter aux sens du public : nous ne parlons pas ici du droit de "copie privée"). Par conséquent, le malentendu est total, car la phrase : *"La reproduction, même partielle, des contenus des pages de ce site sans accord préalable est strictement interdite."* est strictement conforme au droit français de "brève citation", qui est d'ordre public pour la liberté de la recherche et de l'information, et ne peut être interdit. En conséquence, pour ceux qui (comme Fil, pardon), non juristes à priori, font la confusion entre "reproduction (y compris "partielle") et "citation", il conviendrait à titre pédagogique de compléter la phrase en question ainsi : "La reproduction, même partielle, des contenus des pages de ce site sans accord préalable est strictement interdite. Les citations brèves, qui ne relèvent pas de la notion de "reproduction" (même à dire celle-ci "partielle) sont (en droit français) autorisées d'ordre public par la loi pour commentaires et critiques qui doivent être strictement concomitants auxdites citations brèves et préciser leur auteur et source matérielle, celle-ci notamment par lien sur l'Internet dans le cas présent". Il faut préciser "en droit français", car en droit américain la notion de "fair use" est plus large. Par conséquent, s'agissant de traduction, et surtout s'agissant de traduction en anglais de l'avertissement juridique précité, il semble nécessaire de préciser que cet avertissement concerne "le droit français" (de beaucoup d'autres pays aussi, de "'droit continental" plus ou moins inspiré du droit français de la propriété intellectuelle, la France ayant été chronologiquement précurseur historique en ce domaine). 2. -- Par conséquent, tout ceci n'a strictement rien à voir avec un caractère "professionnel (ou commercial) ou non" des œuvres en question. Il s'agit du droit commun, général, qui s'applique d'abord aux particuliers avant de s'appliquer aux "professionnels". La notion de "professionnel" n'a donc strictement rien à voir au propos de cette discussion, propos relatif au message initial de Fil et à la "citation brève" qu'il a faite dans le but (légal) de critique concomitante à ladite citation. 3. -- Le "sondage" élaboré par Piero est donc dépourvu de sens. Son plugin n'a, malgré ses propres propos, strictement rien à voir avec la notion de "professionnel" (et précisément pas la phrase relative à la "reproduction" des œuvres). Il se trouve que par ailleurs, la loi rend obligatoires dans des cas "professionnels" des mentions que propose son plugin. Cette circonstance accessoire ne rend strictement en rien son plugin "destiné à des professionnels" ni même "plutôt destiné à des professionnels". C'est tout pour le moment... Cordialement, fr 2011/6/10 Fil