[zpajol]Vérité et Justice pour Abdelhakim Ajimi - Ambassade de Tunisie en France

From : janosb@... , the 31st janvier 2013 14:07
  • 2013-01-31 14:07:50 — janosb@... - [zpajol]Vérité et Justice pour Abdelhakim Ajimi - Ambassade de Tunisie en France

Bonjour, ci-joint la lettre destinée à l'ambassadeur de Tunisie en France. Nous remercions toutes celles et ceux qui ont initié cette démarche, apporté les corrections nécessaires et sollicité les différents partenaires ayant accepté de co-signer le courrier aux côtés du Comité Vérité et Justice pour Abdelhakim Ajimi. La lettre partira officiellement demain. Mais notons d'ores et déjà que les services de l'ambassade ont appelé Boubaker Ajimi pour confirmer l'attribution à la famille d'une aide financière permettant, en partie, d'assumer les frais inhérents à la procédure judiciaire, frais qu'elle assume quasiment seule avec l'apport de dons spontanés de certaines organisations partenaires. Bien à tou-te-s et encore merci, pour le Comité Vérité et Justice pour Abdelhakim Ajimi, Elise N'hésitez pas à faire circuler ce message ++++++ Collectif Vérité et Justice pour Abdelhakim Ajimi Chez Mr Boubaker AJIMI Les Mouettes, bâtiment A 11 rue Marco Del Ponte. 06150 Cannes La Bocca                                   Ambassade de Tunisie en France                                            A Monsieur L’Ambassadeur                                                  25 rue Barbet de Jouy                                                            75007 Paris Cannes La Bocca, le 15 Janvier 2013 Objet : demande de prise en charge des frais inhérents au procès des  policiers responsables de la mort d'Abdelhakim AJIMI Monsieur L’Ambassadeur, Nous sollicitons de votre bienveillante autorité l’examen d’un appel à  solidarité. Mai 2008, à Grasse : le jeune tunisien Abdelhakim AJIMI est tué par une  équipe de policiers composée de deux agents de la Brigade Anti  Criminalité (BAC) et de policiers municipaux. Deux juges d’instruction de Grasse décident initialement d’un non lieu  pour les deux agents de la BAC alors que 5 policiers municipaux sont  parallèlement mis en exament pour non assistance à personne en péril.  Mais grâce à une mobilisation de la famille AJIMI et du Comité Vérité et  Justice pour Abdelhakim Ajimi, et suite à l’appel du Procureur de la  République, le tribunal correctionnel de Grasse condamne en janvier 2012  trois policiers impliqués à 4,18 mois et 24 mois de prison avec sursis. Ces derniers ont fait appel du jugement et ce malgré la disproportion  flagrante entre la gravité des faits et la légèreté des peines prononcées. Les lenteurs de la justice dues à toutes les procédures et expertises  ainsi que les soutiens corporatistes en faveur des policiers, ont épuisé  la famille déjà meurtrie. La succession d’affaires de violences policières ayant entrainé la mort  se concluant par des non lieux confirment le particularisme d'une  justice à deux vitesses en France, en particulier lorsque les victimes  sont issues de l’immigration. Aujourd’hui nous disons stop ! Nous souhaitons faite entendre en plus haut lieu ce que sont les luttes  de l’immigration, et nous appelons à la solidarité des pays d’origine. Notre frère Abdelhakim AJIMI avait 22 ans .Il est mort en France bien  trop tôt…Il aurait sans doute été de ces jeunes que la liesse aurait  emporté en voyant son pays devenir enfin libre…Nous demandons au peuple  tunisien d’être solidaire des problématiques rencontrées par sa  diaspora…diaspora qui n’a eu de cesse de témoigner son attachement à la  Tunisie. Nous demandons à la Tunisie de témoigner sa solidarité en aidant à la  prise en charge des frais d'avocats qui enferment la famille dans une  autre détresse…celle du matériel. Le prix de la justice doit être payé solidairement ! Le traitement néo colonial des populations issues de l’immigration  réduit considérablement les chances d’obtenir justice et réparation pour  ce genre de crimes. C’est pourquoi nous demandons que l’Etat tunisien mette tout son poids  dans cette affaire, y compris sur le plan diplomatique pour exiger de la  justice française des décisions impartiales dans cette affaire. Au nom de la Justice et de la Vérité. Espérant vivement voir notre demande entendue par la Tunisie, veuillez  croire, Monsieur L’Ambassadeur en l’expression de notre plus haute  considération. Les membres du Comité Vérité et Justice pour Abdelhakim Ajimi Leurs partenaires : Alternatifs 06 Association Les Rouilleurs ATMF 13 (Association Travailleurs Maghrébins de France) CGT Grasse CRI (Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie) DiverCité EFA PACA (Espace Franco-Algérien Provence-Alpes-Côté d'azur) FSQP (Forum Social Quartiers Populaires) FTCR (Fédération des Tunisiens des deux rives) FUIQP (Front Uni de l’Immigration et des Quartiers Populaires) Justice pour le Petit Bard Les Amis de Bouazizi Ligue des droits de l'homme Cannes-Grasse MIB (Mouvement Immigration Banlieue) MLJE (Mémoire Luttes Justice Egalité) MRAP 06 NPA 06 Résistance Palestine RFOC (Réseau France Orient Culture) Un’T (Union pour la Tunisie) Un temps pour tous