Chronique n° 9 : Marche Nationale des Sans-Papiers

From : DAVY@... , the 30th août 1999 18:45
  • 1999-08-30 18:45:25 — DAVY@... - Chronique n° 9 : Marche Nationale des Sans-Papiers

correspondants : Slimane, Kamel (logistique Toulouse), Lakbar, Mustapha, Mahmoud, Houcine (Marcheurs), Genevieve (Collectif 46) Un Marcheur a quitte la Marche pour se rendre en delegation a Perpignan lors de la venue de Chevenement pour l'universite d'ete du M.D.C. Rien en ce moment de la part des medias, que ce soit pour cet evenement ou pour la Marche. C'est bien dommage. Hamid ("Babi") a ete rehospitalise a Cahors ce matin. Les examens sont en cours. Il va bien et est garde en obervation. Revenons un peu a l'apres-midi d'hier. Freyssinet : Les Marcheurs ont ete recu dans la maison de l'Adjoint au Maire et de son epouse (Danielle). Le couple a mis a leur disposition leur piscine privee, leurs douches, leur maison. Les Marcheurs ont eu chaud au coeur, d'autant plus que leur hotesse leur a bien dit que quelle que soit la nationalite son aide totale leur ete acquise, elle se recommande citoyenne du Monde. Les ingredients pour la ratatouille ont ete amenes par les habitants de la region, pas forcement des militants, juste des personnes anonymes qui eprouvaient le besoin d'apporter leur solidarite et de saluer le courage des Marcheurs. C'est egalement le cas des tartes aux pommes qui ont ete apportees ainsi que du vin par les agriculteurs. Signalons a cette occasion la presence de la Confederation Paysanne, MODEF, la CGT, la LCR La communaute anglaise de Freyssinet est, elle aussi, venue voir les Marcheurs et partager leur repas. Ils leur ont donne un peu d'argent. Le camion qui transporte les affaires des Marcheurs est un camion de la MJC de Cahors qui ira jusqu'a Brives. Il est conduit par Genevieve qui insiste beaucoup sur la solidarite rencontree en route ; "c'est vraiment un moment fort". Aujourd'hui l'etape Freyssinet/Pairac = 20 km. Les Marcheurs sont partis vers 10 heures. Ils se sont arretes a 13 h 00 et sont arrives a present. Deux accrocs aujourd'hui : En passant devant un garage, le garagiste leur a dit que Toulouse etait en sens inverse. Il s'est vu opposer les quolibets des Marcheurs qui ont continue leur route bien determines a arriver jusqu'a Paris. La police n'etait pas au rendez-vous quand les marcheurs ont repris leur chemin a 14 h 00. Ils ont fait la circulation eux-memes et declenche un gros bouchon. Les motards sont arrives, furieux une demi heure plus tard et ont continue de faire la circulation. Les marcheurs ont bien dit qu'ils etaient des Marcheurs avant tout et donc... qu'ils marchaient. Ce soir, ils dormiront dans un camping. La piscine est a cote d'eux mais au prix de 12 francs et pas question qu'ils y soient invites gratuitement. Anais et Ingrid devraient apporter les repas. Kheira est toujours presente et trotine de temps en temps avec les Marcheurs avec tout son coeur et son courage. Amina signale du Docteur Martinez que "sa main est bonne" (expression d'Algerie). Il a evoque le passe de son pere (immigre en 39 d'Espagne) qui n'a jamais pu obtenir sa nationalite francaise parce qu'etiquette "Rouge". Il est mort espagnol. Les problemes sont similaires a ceux rencontres a present et c'est une des raisons pour lesquelles le Dr Martinez est solidaire des Marcheurs. Tous les soirs : radio, chants, danses. L'ambiance est toujours au rendez-vous, le moral au beau fixe. Solidairement a tous Jeanne